Qu'est le VCA ?

Alors qu’autrefois, l’employeur attirait surtout l’attention des entreprises sur la sécurité et la santé de leurs propres travailleurs, la Loi sur le Bien-être du 4 août 1996 a étendu le champ de vision aux travaux avec des tiers. Dans ces situations, il faut en effet conclure des accords pour garantir la sécurité, la santé et le bien-être de toutes les personnes concernées. Le donneur d’ordre doit veiller à ce que l’exécutant (l’entrepreneur ou le contractant) respecte les mesures de prévention nécessaires lors de l’exécution des travaux. De plus, chaque donneur d’ordre a l’obligation de repousser les entrepreneurs peu sûrs.

La loi n’indique pas comment procéder. C’est au donneur d’ordre de trouver la manière appropriée. L’une des possibilités dont il dispose est de faire appel à des entrepreneurs qui possèdent un label, une attestation ou un certificat prouvant l’application d’un système d’évaluation de la sécurité. Plusieurs systèmes d’évaluation de la sécurité ont été développés, permettant aux entrepreneurs de prouver qu’ils respectent les mesures de prévention nécessaires afin de limiter autant que possible les risques pour leurs propres travailleurs et pour ceux du donneur d’ordre.

C’est ainsi que le système VCA a été mis en place aux Pays-Bas sous l’impulsion des entreprises pétrochimiques. Ce système s’adresse en premier lieu aux entrepreneurs qui exercent des activités plus risquées. VCA (LSC – Liste de contrôle Sécurité, santé et environnement entreprises Contractantes) est un processus de certification en vertu duquel un organisme de certification vérifie, par une radioscopie de l’entreprise et de ses lieux de travail, si le demandeur satisfait aux critères d’appréciation pour la certification du VCA.

Ce système provient des Pays-Bas. Depuis le 1er septembre 1999, une structure VCA est également opérationnelle en Belgique, gérée par l’asbl BeSaCC-VCA et dont l’organe central est le CEdE (Comité Exécutif des Experts). L’abréviation VCA vient du terme original hollandais VCA («Veiligheid-, gezondheid- en milieu- Checklist Aannemers») et a été utilisée dans ce document à la place de la traduction LSC (Liste de contrôle SSE entreprises Contractantes).

Le terme VCA est presque devenu une marque reconnue partout dans le monde des donneurs d’ordres et des entreprises contractantes.

Notre niveaux de certification VCA*

Ce niveau de certification porte sur la gestion directe des aspects SSE sur le lieu de travail, sans recours à des sous-traitants.